L'Archiduché d'Anjou


 
PortailAccueilArméeCFAcommerceConseild'AnjouDiplomatieJusticeUniversitéConnexionS'enregistrerFAQRechercher
Ce forum n'abrite plus que les conseils municipaux de Saumur, et de La Flèche, le reste est désormais sur le forum officiel des RR !

Partagez | 
 

 Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nebisa

avatar

Féminin Nombre de messages : 486
Localisation : Limoges
Fonction : Maréchal d'Armes de France ~ Chieuse
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   31/08/08, 07:49 pm

Jolie piéce, tapisseries intéressantes, moultes flambeaux aux murs et quelques banquettes ça et là pour le repos de leurs seigneuries... La salle du trone, dûment ornementée s'avérait plaisante à l'oeil, autant que le fumet d'une oie rotie embaume à rendre fol un affamé.

Sur une estrade solennelle dressée, le trone ducal attend le séans de la duchesse tandis que derriére son pupitre, a droite en retrait du dict trone ducal, le maréchal d'armes nouvellement nommé achéve d'affuter sa plume, prête à biffer les sements renouvelés de la noblesse.

Se demandant avec curiosité comment les cérémonies se déroulaient céans, la Malemort finit par convenir que celà ne pouvait être qu'intéresant de comparer les us et coutumes et qu'au besoin, elle simulerait un évanouissement pour se faire se ménager une porte de sortie... pourvu qu'on ne lui propose pas à boire et tout irait bien aprés tout, bougre de Chieur et saletés de bretons, c'était leur faute si elle en était là, privée des plaisirs les plus sains de la vie par une injustice criante de la nature...

Enfin tout n'était pas si noir et elle se réjouissait d'être là en fait... quoi qu'un tabouret n'aurait pas été de refus mais le protocole n'était pas au fait des gouts de chacun et en présent d'un régnant il était interdit de s'assoir et puis elle était là pour le travail, pas pour se lover dans un coin à siroter un alcool fort en devisant de tout et de rien...

Son matériel prêt, la liste des nobles examinée pour la éniéme fois... Bien tout était en ordre... ne manquait que la Duchesse et les nobles pour que la fête commence !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   31/08/08, 09:46 pm

Deux lettres venant du sud furent portées à la Comtesse Nebisa.

Citation :
Au Heraud,

Moi Nayria Grimwald Dame de Cévillé, ne peux me rendre en le château d’Angers ce jour, etant Chambellan pour la Comtesse régente d’Armagnac et de Comminges ma presence est requise en ma Chancellerie.

Je serais neanmoins sous peu sur mes terres et verrait de fait ma suzeraine,

Sincèrement,

Nayria Grimwald, dame de Cévillé, dicte la Dame au Faucon.



Citation :
Par la grâce d'Aristote,
nous, Nayria Grimwald, humble Dame de Cévillé en Anjou,

à vous, Patity, Duchesse d’Anjou par la grâce des urnes,

vous salut.

Par la présente, nous reconnaissons comme suzerain vous, Duchesse d’Anjou.

Que nous vous devons désormais respect (obsequium), aide (auxilium) et conseil (consilium),

Que si un conflit venait à vous opposer vous Patity, Duchesse d’Anjou, notre suzerain, à Sa Majesté, Lévan, Roy de France, notre souverain, nous jurons que nous prendrions cause pour lui.

Que si un conflit venait vous opposer vous, Patity, Duchesse d’Anjou, notre suzerain, à un tiers, nous jurons que nous prendrions cause pour vous.

Que nous ne puissions enfreindre la page de ce serment, ou aller à son encontre par un courage téméraire. Si cependant nous osions le tenter, que nous sachions que nous encourrerions l'indignation du Dieu tout-puissant et de ses bienheureux prophètes.

Pour que l'autorité de notre sermentation obtienne une vigueur plus ferme dans les temps à venir, nous avons décidé de la confirmer par notre main et de la signer par l'impression de notre sceau.

nous Nayria Grimwald, Dame de Cévillé en Anjou, a écrit et ratifié,

Date en l'enceinte du château de Auch, le dimanche 31 aout, 1456.

Qu'il en soit ainsi et heureusement. Amen.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   31/08/08, 11:04 pm

Le Carrosse Ducal arriva en trombe dans la cour du château d'Angers. La passagère en descendit et au pas de course se rendit à ses appartements où domestiques l'attendaient ...
Bain, poudrage, coiffage, habillage ... Au bout quelques longues minutes, la duchesse était présentable ...

Courant à travers couloir, elle rejoignit la salle du trône. Remettant en place sa tenue, en profitant pour reprendre son calme, elle entra d'un pas serein ...

Le trône était à sa place, une bonne chose et Patity remarqua la présence du maréchal tout frais... Enfin est ce que frais était le mot approprié pour décrit dame Nebisa ....
Elle s'approcha de Dame Nebisa, grand sourire aux lèvres, bras ouverts, les fermant bien vite, trouvant cela ferait trop quand même ... et s'exclama ...



Chère Nebisa , ma tendre filleule par alliance, quelle joie de vous voir ...

Bon , c'est vrai, j'en fait trop ...

Permettez moi de vous féliciter pour votre nouveau rang en l'hérauderie ...

Elle allait annoncer quelques fadaises et politesse lorsque courrier lui fut remis ... Après l'avoir lu, elle s'approcha de Dame Nebisa et le lui tendit puis s'en retourna vers le trône, se pencha, attrapa objet dessous.
Se retournant vers le maréchal, elle lui montra l'objet extirpé, une bouteille à l'aspect vieillot ...


De la prune , la meilleure qui soit ... Je sens qu'on va en avoir besoin ...
Revenir en haut Aller en bas
nebisa

avatar

Féminin Nombre de messages : 486
Localisation : Limoges
Fonction : Maréchal d'Armes de France ~ Chieuse
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   01/09/08, 09:50 am

L'instant de peur panique à l'idée de se voir étreindre et secouée comme un pruneau par la ducale passée, la Malemort se fend d'un large sourrire laissant voir la blancheur naturelle de sa dentition... filleule par alliance... faut pas abuser non plus hein... Ah elle est belle la dot du marié... même pas une petite émeraude mais une maraine... Mauvaise affaire que celà...

Duchesse Patity ! L'allégresse se déverse en mon coeur comme la crue d'un fleuve déchainé, déjà les digues cédent et je ne sais comment apaiser le tumulte ! Vos félicitations me comblent mais ce n'est rien qu'un plus grand plaisir de faire mon devoir et de servir nostre Roy encore d'avantage. Plaisir d'autant plus grand qu'il me conduit céans aujourd'hui... magnifique piéce ! Je ne l'avais pas vu la derniére fois... minute de silence et d'un ton sentencieux Vous devriez y faire transférer les geôles je pense... C'est bien plus lumineux et agréable que le cul de basse fosse humide et puant ou je fus logée à l'époque !

Arrivée de pigeon, lecture de message, la Maréchal récupére la missive et hoche la tête, en fin de cérémonie, il faudrait que la duchesse annonce son acceptation des missives reçues mais pour le moment... Quoi ? Qu'est ce que...Ah ! Malheur ! Ô rage ! Ô désespoir ! Ô.... pruuuune...

Ses pupilles se retrécissent et se voilent, son regard se fait plus noir, plus profond, elle jurerait pouvoir déjà sentir le parfum unique de la prune tant aimée... ses lévres se retroussent légèrement, la langue vient humecter son palais comme pour préparer l'arivée de...


Non... non... Je... vous remercie mais non... Je... jamais pendant le service vous comprenez ?

Stannis.. je te hais...
Revenir en haut Aller en bas
Alatariel
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 716
Localisation : Saumur
Fonction : Jouer les vieilles biques
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   01/09/08, 03:26 pm

La baronne entra dans la grande salle, vêtue d'un longue robe de lin blanc, ornée de la croix hospitalière et d'une simple ceinture de cuivre. Cela la changeai de ses éternelles robes de velours vert... et devait faire la promotion de l'ordre, dans le duché...

Nébisa était juste en train de sortir une tirade des plus... heu... amusantes. Alatariel rie de bon cœur en s'approchant des deux femmes. La salle vide faisait sonner tous les propos... faisant parvenir la dernière remarque de la Comtesse aux oreilles de Nébisa.

Rassurez vous, Comtesse, la prochaine fois que vous serez emprisonné en Anjou, je vous offrirais l'hospitalité, et vous aurez tout loisir de boire prune, coteau du layon, de la Chartreuse et de l'Aquillée, spécialité dauphinoise fort appréciables.
Alatariel souriait joyeusement. Puis redevint sérieuse...
Quand commence la cérémonie ? J'ai peu de temps, je dois encore habiller la délégation hospitalière et les deux princesses... et le noir, ça use les yeux... ce qui fait que cela me demande beaucoup plus de temps...
D'ailleurs, Nébisa, par quel atelier serez vous habillé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://domaineduboisdore.actifforum.com
nebisa

avatar

Féminin Nombre de messages : 486
Localisation : Limoges
Fonction : Maréchal d'Armes de France ~ Chieuse
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   02/09/08, 03:08 pm

Large sourrire de la Chieuse en chef à l'apparition de la Baronne Alatariel, qui en plus va détourner l'attention sur la non consommation de prune, chose aussi abbhérante que d'imaginer un breton ne pas venir s'empaler sur une épée françoise.

Le bonjour Baronne ! Je vous promet de demander à être emprisonnée chez vous à l'avenir... encore que ne pas être emprisonnée du tout serait plus sage mais bon... on ne peut juger de rien ! Figurez vous que les gardes à l'entrée m'ont même confisquée ma dague, de peur que je ne recommence à tailler des flêches dans le mobilier ducal !

Le début de la cérémonie... il est vrai que la salle est fort vide... étrange... non pas que les allégeances emplissent particuliérement d'allégresse les nobles qui s'y rendent tous les deux mois, mais habituellement, le fait de jouir de buffets à volonté et de bouteilles de bon crus, le tout sur le dos des frais de bouche du duché, suffisent à rameuter quelques invités...

Bah... nous avons là une duchesse, un représentant héraldique et une noble dame... Je déclare donc la cérémonie ouverte et vous invite à présenter vostre allégeance ! d'un ton plus bas A dire vrai... je n'ai pas encore trouvé le temps de dénicher un tailleur ou un tisserand sur Paris, j'ai pris avec moi quelques brodeuses que j'ai fait installer dans une piéce du Louvres, elles brodent en se relayant quelques motifs différents chaque jours mais pour la tenue de deuil... je crains de devoir faire avec ce que je dénicherai dans mes malles la veille... soupir désespéré Quand je pense que les fourrures et les pierreries sont prohibées... Comment vais-je pouvoir orner ma gorge ? Je me le demande !
Revenir en haut Aller en bas
Alatariel
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 716
Localisation : Saumur
Fonction : Jouer les vieilles biques
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   02/09/08, 04:55 pm

Fourrure et pierreries prohibés et l'on doit porter robe de laine... un peu plus et c'était la bure ! Je pense qu'une guimpe simplement ornée d'un fil d'argent peut très bien passé. Et puis il est de bon ton de porter une mante... on ne verra donc que peux vos cheveux et votre gorge.

Après ces quelques conseils couturiers, la Baronne alcoolique se tourna vers Patity, et mit genou à terre.

En ce deuxième jour de septembre MCDLVI, nous, Alatariel du Bois doré, Baronne de Chemillé, Dame de Luché-Pringé, Fournisseuse royale et Cadet hospitalière de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem, prêtons allégeance à la Couronne d'Anjou et jurons aide, soutien et conseil, dans la mesure de nos disponibilités à la terre d'Anjou et à sa représentante directe.

Puis Alatariel se leva et tendit un parchemin à la Duchesse.

Et je t'offre ceci, mon amie, pour que tu sois toujours la plus belle Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://domaineduboisdore.actifforum.com
Joffrey
Duc(hesse)
Duc(hesse)
avatar

Féminin Nombre de messages : 4259
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   02/09/08, 06:35 pm

Un carrosse aux armes de Beaufort-en-Vallée arriva devant les hautes portes d'Honneur. Le valet se pressa pour poser le marche-pieds et ouvrit la porte. Tendant le bras, poing fermé afin d'aider à la descente, il attendit que la Vicomtesse sorte.

Jo prit son temps, réajustant son diadème, les plis de sa robe, vérifiant l'ordonnance de sa tenue.

Elle avait revêtu une simple robe clair agrémentée de bleu, à son cou l'on pouvait admirer l'Angevine d'honneur, distinction qu'elle avait reçu des main de Kilia.

Enfin s'estimant correcte après ce long voyage , Jo posa sa main sur le poing du domestique, et descendit tranquillement.

Elle souriait et ses yeux pétillaient de malice. Que de fois elle passait par la petite porte, revêtue simplement d'une robe passe partout, d'un fichu et d'une cape gris-souris la couvrant entièrement.

Elle passa le hall, prit le couloir et arriva devant les portes grandes ouvertes de la salle.

Sans s'arrêter pour se faire annoncer , elle pénétra dans la pièce.

Peu de monde encore, mais elle savait les angevins peu enclin aux cérémonies officielles..Ils préféraient et de loin , pique-nique et fêtes autour de grands feux.

Avançant lentement pour admirer la salle, Jo se demandait si elle irait prêter serment de suite ou si elle attendrait un peu...l'envie était partagée.

Elle avait aperçut Alatariel deviser avec le Hérault, puis se diriger vers le trône. Le choix était donc fait...elle attendrait.

Jo salua le Hérault tout en jouant avec sa médaille. Puis prenant place , elle se tourna vers la Duchesse d'Anjou.
Grand sourire et signe de la main pour la saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Ammaleun
Invité



MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   03/09/08, 06:47 am

Ammaleun passait par là dans le grand château d'Anjou attiré par le bruit.

Le château était quasiment désert, peux de gens en ces lieux alors quand il entendit du le sont de voie il s'approcha


Une cérémonie d'allégeance... chuchota Ammaleun

Ammaleun laissa là ces gens, il continua à explorer le château et essayer de comprendre le fonctionnement des institutions d'Anjou.

Ammaleun trouvait des messages poussiéreux non archivés, parfois il répondait et là on lui venait dire que l'auteur était mort Shocked

Le grand château d'Anjou était rempli de vieux parchemin ancien et n'ayant plus d'importance.

Ammaleun avait chercher les archives des offres d'emploi de haut fonctionnaire, il avait été renseigner avec clarté et appris qu'aucune archive n'était tenu...

Ammaleun cherchait les archives des plannings des profs ayant enseigné les 6 derniers mois et ne les trouvait pas. L'uninversité était grande avec plein de salle mais Ammaleun ne trouvait pas l'essentiel dont il avait besoin pour avoir ses réponses.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   03/09/08, 11:34 am

Un homme s'approcha de la duchesse Patity mit genou à terre et tête baissée lui tendit une missive.

Citation :
Ma Chère soeur,

En ce jour bénit par Aristote je te présente ici mon allégeance ne pouvant le faire comme tu le sais de vive voix.

Moi, Kilia Chandos de Penthièvre, duchesse de Chasteau-en-Anjou, te porte allégeance à toi Patity Duchesse d'Anjou. Je te promets soutien, aide et respect.

Que cela soit dit, que cela soit fait.

Kilia Chandos de Penthièvre
Duchesse de Chasteau-en-Anjou

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   03/09/08, 12:23 pm

Auvergne avait été conviée à venir assister à l'allégeance angevine par Sa Grasce Patity et avait répondu favorablement à icelle. L'Anjou, terre de conflit dès la première fois qu'elle en avait foulé le sol, était désormais une terre où elle avait pris ses marques et où il lui plaisait de venir.

Elle entra dans la salle du trône et se fit petite, caressant les murs pour trouver un endroit où elle ne gênerait point et écouta sa consoeur, Marche, officier.
Revenir en haut Aller en bas
Joffrey
Duc(hesse)
Duc(hesse)
avatar

Féminin Nombre de messages : 4259
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   03/09/08, 06:22 pm

Le petit page qui avait eu réponse, porta celle-ci à la Vicomtesse.

Jo en prit connaissance et discrètement sorti de la salle. Elle s'installa dans le salon privé et prenant plume elle se dépêcha de répondre. Pendant qu'elle écrivait, le page avait reçu ordre d'aller chercher un parchemin bien précis dans le coffre du carrosse. Il serait joint à la réponse.

Jo confia celle-ci, une fois le sceau apposé, au page avec ordre de le porter au plus vite à la destinataire.

Puis Jo tout aussi discrètement reprit place en la salle de cérémonie.





L'amour de la liberté est inné en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Vadikura
Duc(hesse)
Duc(hesse)
avatar

Nombre de messages : 1151
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   03/09/08, 07:58 pm

Un aigrefin se présenta et présenta méchant parchemin. A son état, on pouvait constater que nombreuses tavernes l'avaient tachés.

Euh...j'ai la un billet pour la duchesse mais j'ai eu nombreux ennuis sur les chemins peu sures de certains duchés donc voila

Il se débarassa vite fait de l'écrit et disparu à une vitesse exceptionnelle, n'attendant pas son reste

Citation :
Yop épouse,

Affaire m'ayant retenue un peu plus longtemps qu'il ne fallai, je me pointe vitesse maximale de ma monture pour être à tes cotés pour cette cérémonie.

Comme je sais que tu as mauvaise habitude de laisser trainer tes courriers, je n'y mets pas les cochoncetés habituelles mais simplement un mot courage avec les boulets de ton conseil!

Vad
Revenir en haut Aller en bas
nebisa

avatar

Féminin Nombre de messages : 486
Localisation : Limoges
Fonction : Maréchal d'Armes de France ~ Chieuse
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   04/09/08, 04:00 pm

Se balançant d'un pied à l'autre comme si une urgente envie de soulager sa vessie l'avait prise, la Malemort tendit la tête pour voir si la Duchesse n'avait pas piqué du nez et si Dame Alatariel n'avait pas trop mal aux genoux...

C'est que sans réponse affirmative, la pauvre Baronne est coincée et ne peut accéder au coin "buvette" dressé au fond de la sale et ça... c'est trés cruel ! De même que de faire attendre les autres nobles, tout aussi avides d'en finir pour se défiller au fond de la piéce tandis que la miséricordieuse duchesse serait là, à sourrire et embrasser ses vassaux.. parce que oui, ne l'oublions pas, pour sceller une allégeance librement accordée, il faut le baiser de paix !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   05/09/08, 12:18 am

Patity, bouteille toujours à la main, regarda sa filleule par alliance, un sourire carnassier aux lèvres ...

Voyant Alat, posé genoux à terre, s'apprêtant à faire serment, Patity en bonne duchesse se débarrassa donc de la bouteille précipitamment, la posant en évidence sous le regard du héraut torturé, c'est à dire sur son pupitre ...

Se retournant vers Alat, elle écouta son serment puis prit le parchemin qu'elle lui tendit ... Magnifique fut le premier mot qui lui vient à l'esprit en découvrant la surprise d'Alat ...
Elle en restait sans voix ... Jusqu'à ce que la bougeotte du héraut n'attire son attention ... si c'est laid un alcoolique en manque, pensa la duchesse, je ne lui donne pas la fin de la cérémonie pour se jeter sur la bouteille ...

Reportant son attention à son amie Alatariel, Patity lui sourit et d'une voix solonelle lui répondit ...


euh..moi Patity de Charnée -Chandos , duchesse d'Anjou, j'accepte ton allégeance et te promet en retour justice, protection et subsistance... Tu es l'un des cœur de cette Anjou, aussi tu pourras toujours compter sur mon devoir de suzeraine pour te soutenir dans toutes tes entreprises...

Puis le geste suivant la parole, elle posa le baiser vassilique sur les lèvres d'Alat. Elle se retira vite, sourire gêné aux lèvres, prenant garde de ne pas le montrer à l'alcoolique ...

Au fond de la pièce elle remarqua Auvergne , qu'elle avait convié. Elle lui adressa sourire chaleureux et un petit signe de tête la saluant.

Puis son attention se reporta sur le retour discret de Joffrey, elle ne s'était même pas aperçut de son absence ...

Vient deux messagers lui remettant pour l'un, l'allégeance de sa sœur qui lui manquait tant et la tendit à l'ivrogne agitée... Le second , elle crut qu'il était destiné au héraut, tant l'odeur du porteur ne laissait aucun doute sur son état d'imbibition ...

Mais non il insistait , le message était bien pour la duchesse ... Patity le prit et sourit à sa lecture ... Son délicat époux arrivait ... Elle en était heureuse et fort soulagée ...
Revenir en haut Aller en bas
nebisa

avatar

Féminin Nombre de messages : 486
Localisation : Limoges
Fonction : Maréchal d'Armes de France ~ Chieuse
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   05/09/08, 08:36 pm

rou h ! rouh ! rouh ! (<= cri du pigeon)

Et un courrier de plus qui vient s'ajouter sur la pile des missives

Sniper67150 a écrit:
Citation :
Par la grâce d'Aristote,
Nous, Jaëlle et Snipy De Montmorency, humble Baronne de Candée en la Mée et Seigneur de Montrevreau en Anjou,

A vous, Patity, Duchesse d'Anjou par la grâce des urnes,

Salut.

Par la présente, nous reconnaissons comme suzeraine vous, Patity, Duchesse d'Anjou par la grâce des urnes.

Que nous vous devons désormais respect (obsequium), aide (auxilium) et conseil (consilium),

Que si un conflit venait à vous opposer vous, Patity, Duchesse d'Anjou, notre suzerain, à Sa Majesté, Lévan III, Roy de France, notre souverain, nous jurons que nous prendrions cause pour lui.

Que si un conflit venait vous opposer vous, Patity, Duchesse d'Anjou, notre suzerain, à un tiers, nous jurons que nous prendrions cause pour vous.

Que nous ne puissions enfreindre la page de ce serment, ou aller à son encontre par un courage téméraire. Si cependant nous osions le tenter, que nous sachions que nous encourrerions l'indignation du Dieu tout-puissant et de ses bienheureux prophètes.

Pour que l'autorité de notre sermentation obtienne une vigueur plus ferme dans les temps à venir, nous avons décidé de la confirmer par notre main et de la signer par l'impression de nos sceaux.

Nous Jaëlle et Snipy De Montmorency, humble Seigneurs de la Baronnie de Candée en la Mée et Seigneur de la Seigneurie de Montrevreau en Anjou, ont écrit et ratifiés,

Date en l'enceinte de la Commanderie Hospitalière de Châteauroux , le vendredi V des calendes de septembre de l'an Pâques MCDLVI.


Qu'il en soit ainsi et heureusement. Amen.


Jaëlle de Montmorency,
Baronne de Candée en la Mée,
Et Snipy De Montmorency,
Grand Maréchal de l'Ordre Royal de l'Hospital,
Seigneur de Montrevreau.


Revenir en haut Aller en bas
Marquise
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2183
Localisation : La Flêche
Fonction : inutile pour le moment
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   07/09/08, 08:54 am

Marquise avait trouvé un laps de temps inoccupé dans sa matinée. Elle se dépêcha de se rendre à la salle du trône, à quelques couloirs de son bureau de CaC. Il y avait du monde, elle ne s'était pas trompé d'endroit. Elle salua les personnes présentes, beaucoup de femmes dites donc, puis s'approcha de Patity. Elle mit genou à terre et commença son petit blabla habituel :

Nous, Baronne de Durtal, renouvelons aujourd'hui notre serment à l'Anjou en te jurant, à toi Patity, fidélité, aide et conseil : que ce soit en nos terres de Durtal ou en notre fonction de Conseillère Ducale, tu pourras compter sur nous.


Marquise, Baronne de Durtal
Revenir en haut Aller en bas
lina
Dame/Seigneur
Dame/Seigneur
avatar

Féminin Nombre de messages : 122
Localisation : Saumur
Fonction : Aucune
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   07/09/08, 05:10 pm

De là où elle est, Lina reçoit pigeon qui lui rappelle son devoir… Elle le remplit donc, consciencieusement…
Il s’agit de renouveler le serment à son duché, et ça, pour Lina, c’est réel plaisir.


Citation :
A dame Patity, Duchesse d’Anjou et Dame Nebisa, Maréchal d’armes de France.

Qu’il soit dict à haute et forte voix que moi, Lina, Damoiselle du Lion d’Angers, je reconnais Dame Patity comme duchesse d’Anjou à qui je promets fidélité, respect, aide et conseil, si besoin en est. Mon épée « Ardoir », pourtant jeune et encore neuve, se tient à vostre service.

Ce qui est dict sera.

Faict ce 7e jour de septembre 1456 en nostre castel familial de Montreuil Bellay,

Lina, Damoiselle du Lion d’Angers,


Lina sable l'encre. Elle prend le cylindre de cire et la fait fondre à la flamme d'un cierge. le feu l'hypnotise... Des deux scels d'argent qu'elle possède, elle utilise celui du Lion d'Angers, le seul autorisé, pour marquer profondément la cire. Avant de ranger l'autre, pensant à son avenir, elle l'embrasse, les yeux fermés, concentrée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   07/09/08, 07:45 pm

Gnarf ! Gnarf ! Paf ! [ Bruits de mastication du ragondin, puis de la botte de son maître passant par hasard par là ]

Le baron de Cossé était habillé de neuf. Chose assez rare pour être soulignée. Depuis qu'il était revenu d'Orléans, il avait enfin pu toucher les revenus de son fief. Il avait aussi pu rembourser aux prêteurs lucquois de Montargis et de Tours les sommes qu'il leur avait emprunté pour satisfaire ses achats qu'il avait effectué en Orléans puis en Touraine. Bien sur, il n'avait plus de dame à contenter, mais il lui fallait égayer son château, remplacer les boulets dépensés contre les Bretons et acquérir quelques novelletés non disponibles en Anjou. Le baron était ainsi particulièrement satisfait de sa nouvelle presse d'imprimerie, qu'il ferait convoyer rapidement à Cossé, ainsi que de ses nouvelles jambières à la mode brescianne.

Hélas, rentré chez lui, il lui avait fallu se rendre aux tristes évidences. Mazarin n'était pas encore mort et on lui demandait de refaire son allégeance. A peine eu le temps de remettre en état ses fourches patibulaires qu'il lui avait fallu venir dare-dare à Angers, entouré de ses ragondins de garde, de quelques piquiers et d'un sac de choses plus ou moins coûteuses qu'il avait à ramener à la nouvelle duchesse en gage de son allégéance et aussi, pour certaines, pour s'en débarrasser de manière élégante. Arrivé devant la duchesse et ses favoris du moment, il s'inclina à peine, pour ne pas salir son nouveau collier de dents bretonnes, et aussi pour ne pas avoir le nez sur la fourrure de son ragondin chambellan, et prononça les paroles fatidiques.


Citation :
Par la grâce de la Grande Citrouille et du Grand Oeil Céleste

Moi, Gerfried de Vilshofen, baron de Cossé-le-Vivien, seigneur de Courcelles en qualité de vassal de sa Grâce la duchesse Kilia Chandos, Bourricot d'Anjou, Maître de la Confrérie des Pochtrons de l'Armée Angevine, de la ville de Craon et des terres septentrionales angevines, homme le plus dangereux d'Anjou, boulet sans peur et sans procès, victime permanente des complots des buveurs d'eau plate, déclare.

Qu'il soit entendu que malgré mon aversion pour tout ce qui ressemble de près ou de loin à une roue dentée, je promets allégeance, fidélité, aide si elle le souhaite, conseil vestimentaire et jus de navet frelaté à la duchesse légitime d'Anjou et de la grand-rue de Saumur-Est, à savoir Patity.

Que si jamais il venait à l'esprit torturé de la duchesse de se mettre en rogne contre sa Majesté que je ne trahirai que si on me le demande, le "on " englobant sa Sainteté le Pape, la Grande Citrouille, la Grande Chieuse ( uniquement par colis recommandé ) ou le très saint et très puissant Ordre de Saint-Jean de l'Hospital s'il existe encore à la fin du mandat de la dicte duchesse.

Que mon épée, ma hache, ma batte de soule chromée, mes navets et mes trois meutes de ragondins sont à votre disposition si par hasard il venait à votre esprit torturé de vous en prendre aux Poitevins, aux Bretons ou à Zamday.

Faict entre Cossé, Courcelles et la Saincte-Binouze, le 7ème jour de septembre 1456

Gerfried de Vilshofen

Son discours terminé, le baron vint sortir devant la duchesse les cadeaux qu'il lui avait apporté. Un reliquaire vide aux armes du Languedoc, trouvé sur un brigand. Une dent de Nilas, insérée dans un cristal de roche. Et un écu breton fendu aux armes de Guérande. Il en avait déjà plein dans son château et à force de remplir les douves des abbayes des alentours, il frôlait déjà l'excommunication. Et puis, ça lui ferait tellement plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Joffrey
Duc(hesse)
Duc(hesse)
avatar

Féminin Nombre de messages : 4259
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   09/09/08, 07:40 am

[Toujours le 31 aout au soir , la cérémonie]

Jo regardait la cérémonie se dérouler , perdue dans ses pensées, lorsque son valet lui apporta une missive. Son premier geste fut de la ranger et de la lire plus tard, mais en voyant le cachet de cire, voyant que cela provenait du médecin qui soignait son époux, elle l'ouvrit.

Aux premières lignes, elle fut prise de tremblements, les lignes suivantes, son visage pâlit, à la fin des larmes perlèrent à ses yeux. Elle sentit son coeur se serrer, il lui fallait rentrer au plus vite.

Réfléchir, réfléchir ..vite.... Elle se fit apporter son écritoire de voyage. et commença à rédiger la lettre.

du écriture fine, un peu tremblante.

Citation :
A Dame Patity, Duchesse d’Anjou et Dame Nebisa, Maréchal d’armes de France,

Qu'il soit su, connu et reconnu que par la présente,

Nous, Joffrey de Beaufort-Montjoie, Vicomtesse de Beaufort-en-Vallée, Baronne de Segré nous reconnaissons Dame Patity en la Duchesse d'Anjou élue par le peuple et pour le peuple.

Quand ce jour, nous lui promettons aide, conseil et assistance ainsi que fidélité à l'Anjou, notre patrie de coeur et d'âme.

Qu'en cas de conflit, mon épée lui est acquise. Mon bras, mon sang pour l'Anjou. Qu'en cas de besoin , hommes et armes seraient mis à disposition du Duché.

nous confirmons par notre main et signons par l'impression de nos sceaux. Que ce qui est écrit et dit ne soit jamais dédit.

Fait à Angers, le 31 du mois d'aout 1456

Joffrey de Beaufort-Montjoie
Vicomtesse de Beaufort-en-Vallée
Baronne de Segré

La lettre finie, scellée , elle s'approcha de Dame Nébisa.

- Il me faut repartir de suite...Le temps presse....Je...Je....

Les mots ne voulant plus sortir, Jo déposa simplement les petits sacs contenant la terre de Beaufort et Segré, sur la tablette. Dans le même temps , la missive fut donnée.

Jo sortit le plus discrètement possible de la salle. Son cheval l'attendait devant les portes, elle retroussa sa robe et sans cérémonie aucune , s'élança au galop.





L'amour de la liberté est inné en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   09/09/08, 01:55 pm

[Le soir du 31 Août, à Limoges, en l'Hostel Malemort]


Jehan, sers moi encore un verre de Prune.

Alors que ledict Jehan, page et larbin de son estat s'exécute docilement, le Penthièvre se relève péniblement de sa chaise, s'aidant de sa canne pour entreprendre une audacieuse marche vers la fenestre encore ouverte de son logis.
Scrutant de son demi regard la rue paisible sur laquelle donne la haulte fenestre, le jeune Vicomte se masse discrètement le costé, celuy-la mesme qui est déchiré de part en part par une cicatrice plus douloureuse que de raison ou de coutume.
Limoges est belle, sa quiétude luy est bénéfique. Mais la douleur de sa plaie béante et mal cicatrisée, qu'il doit parfois nettoyer jusqu'à 3 fois par jour, avec l'aide dévouée du brave page qui l'a accompagné dans son périple Limousin, n'en est pas moins intense et omniprésente.
L'inclinaison à l'apaisement et à la tranquillité qui prend parfois le Balafré n'y change rien. Les souffrances physiques qu'il doit assumer, comme autant de stigmates d'un passé lourd à porter, réveillent et ravivent sans fin les souffrances de son esprit. Un cercle vicieux sans échappatoires. Un supplice auquel il s'est condamné luy mesme et qu'il doit désormais subir et supporter avec la dignité que son rang exige de luy.

On aurait pu croire que quitter les champs de bataille, les tribunes politiques pour une vie d'Hospitalier itinérant, préférant l'administration de sa marche héraldique aux chevauchées de son enfance aurait ménagé son corps, tempéré son martyr.
Que nenni. Ses os brisés et sa peau meurtrie supportent mal la position assise. Exercer son art, dessiner les armes de ses frères à la lueur de quelques bougies est une vraie torture. Sa déchéance physique ne semble avoir de limites, et l'espoir d'une rémission se faict plus faible de jour en jour.


Nous sommes le 31, n'est-ce pas ?

D'un signe de teste, Jehan acquièse. Le Balafré se retourne alors vers la rue, vers le dehors. La lune est belle, et le ciel sans nuages. Angers est loin maintenant, aussi loin que la belle époque de son insouciante jeunesse. A trop s'abreuver à ceste source de jouvence, l'enfant chéri et prodigue qu'il estait a fini par s'y noyer...
Il n'a que 20 ans, 25 peut-estre. Mais son visage déchiré, son teint blafard et sa barbe hirsute luy en donnent 35. Sans parler du regard profond qui toise et tient à l'écart son interlocuteur, de son oeil délavé qui luy donne parfois l'air d'un bourgeois qui aurait tout perdu aux jeux. Il a jouer, oui, et beaucoup l'ont quitté...

A l'heure qu'il est, la Comtesse -son hoste- doit probablement ouvrir les lettres d'allégeance, et témoigner de la bonne réception de celles-ci par la Régnante angevine. Il aurait esté plus convenant d'accompagner la Limousine jusqu'en terres angevines, et de faire en personne serment de loyauté, mais son corps fatigué luy fut une bonne excuse pour se soustraire à ceste obligation, et à l'humiliation de mettre genou à terre devant une tante qui ne luy voue que haine et mépris. Pour ceste fois, une missive pleine de bonnes intentions patriotiques suffira.


Citation :

Au nom de Saint-Karel,

De moy, Tithieu Chandos de Penthièvre, Vicomte de Brissac et Seigneur de Couesmes,

A toy, Patity de Chandos, Duchesse Régnante d'Anjou et de Charney, salut et respect.


En ce jour du 31 Aoust 1456, où doit s'ouvrir la cérémonie d'allégeance à ta personne, je preste par le présent parchemin serment d'allégeance à l'Anjou, et à celle sur le front duquelle le peuple a ceint la Couronne Ducale: toy.
Je te jure fidélité, aide et conseil dans la mesure de mes moyens, et ainsi que le prévoient les règles et la coutume.

Sois certaine, ma tante, de mon inaliénable loyauté au Duché qui m'a vu naistre et à son gouvernement.


Qu'on se le dise.

Tithieu Chandos de Penthièvre
Vicomte de Brissac
Seigneur de Couesmes
SG du GCD


Revenir en haut Aller en bas
nebisa

avatar

Féminin Nombre de messages : 486
Localisation : Limoges
Fonction : Maréchal d'Armes de France ~ Chieuse
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   11/09/08, 07:59 pm

Léger toussotement du héraut qui fait le compte et voit que sur sa liste, il reste pas mal de nobles toujours attendu, de même que les réposes de la Duchesse... Malemort qui se dit qu'elle va devoir facturer au Duché une nuit d'auberge, un repas, un bain chaud... ça en fait des frais l'hébergement d'un maréchal héraldique !

Revenir en haut Aller en bas
lambertine
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Masculin Nombre de messages : 3242
Age : 105
Localisation : Anjou!
Fonction : Baron de Mortiercrolles
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   18/09/08, 04:34 pm

Lambertine entra dans la salle du trône, s'avança en courant vers Patity et l'hérault du moment, salua Quiquise qui avait toujours un genou fiché dans le sol, et murmura aux oreilles de Nébisa et Patity:

Bazin et un groupe de partisans ont pris le château. A l'heure qu'il est, ils doivent avoir pris possession de nos bureaux... Trois armées Poitevines sont entrées dans les terres Saumuroises... Je crois que la cérémonie est close, non?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allégeances de la noblesse angevine à la Duchesse Patity
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victoire de Noailles }~ Prise !
» Ce n'est pas la beauté de la femme qui ensorcelle, mais sa noblesse
» La campagne angevine
» {{ NOBLESSE ETRANGERE
» Comment transformer une Duchesse en Abbesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Archiduché d'Anjou :: Institutions :: Salle de Réception-
Sauter vers: