L'Archiduché d'Anjou


 
PortailAccueilArméeCFAcommerceConseild'AnjouDiplomatieJusticeUniversitéConnexionS'enregistrerFAQRechercher
Ce forum n'abrite plus que les conseils municipaux de Saumur, et de La Flèche, le reste est désormais sur le forum officiel des RR !

Partagez | 
 

 Allégeances à la duchesse Vendettal

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Leandre

avatar

Masculin Nombre de messages : 245
Localisation : Saumur
Fonction : Diverses et variées
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   20/10/11, 02:22 pm

Son sang ne fit qu'un tour. Il laissa l'homme l'apostropher comme s'ils avaient pillé des châteaux ensemble, silencieux, mais les poings crispés par les insultes que l'homme déblatérait sur Aurélien. Ce n'était pas le moment pour faire ressurgir en lui la colère qu'il pouvait ressentir à l'égard de ceux qui n'avaient fait le quart de ce que son suzerain et père avait accompli, et qui crachaient leur venin infâme à son égard. Mais l'Histoire retiendra le nom de ce dernier et non du duc qui l'agressait verbalement. Cette pensée le rendit assez serein pour répondre au duc, sur un ton qui se voulait posé mais assuré.

- Bonjour duc.

Comme vous devez sans doute le savoir, la Couronne de France est en guerre contre le Ponant. La Reine de France a déclaré félon le précédent duc d'Anjou, et les royalistes n'aspirent qu'à la mise sous tutelle d'Angers. S'il vous semble logique de subir la tutelle des institutions royales tandis que des angevins meurent tous les jours à cause de ce pouvoir royal, ce n'est pas le cas du gouvernement de l'Anjou qui a signé le traité d'Angers, dont je vous fais grâce d'une copie.




Citation :
Suite à la rupture du lien vassalique par la Couronne de France et l'impossibilité d'accéder et dépendre d'une institution royale héraldique, Nous, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou, Fidos, Comte d'Artois et Alleaume de Niraco Duc de Berry ratifions le présent traité pour combler le vide héraldique créé par la dérogeance royale et faire des règles suivantes un ensemble de lois directement applicables en nos provinces:


Chapitre I Assemblée de la noblesse provinciale

Article 1er Composition

Art 1.1. Les nobles angevins qui confirment leur allégeance au Duc d'Anjou conservent titre et privilège antérieur et forment l'assemblée de la noblesse du Duché d'Anjou. Les anciens Ducs d'Anjou forment le concile des anciens.

Art 1.2. Les nobles artésiens conservent titre et privilège antérieur et forment l'assemblée de la noblesse du Comté d'Artois.

Art 1.3. Les nobles berrichons qui confirment leur allégeance au Duc de Berry conservent titre et privilège antérieur et forment l'assemblée de la noblesse du Duché de Berry.

Article 2. Fonctionnement et droit de vote

Art 2.1. Chaque assemblée de la noblesse détermine son mode de fonctionnement selon les lois en vigueur dans sa province.
Actuellement, les lois en vigueur dans les provinces sont:

Art 2.2. L'assemblée de la noblesse angevine et le conseil des anciens sont présidés par le Duc d'Anjou et les membres y possèdent chacun un droit de vote égal.

Art 2.3. L'assemblée de la noblesse artésienne est présidée par le Comte d'Artois.

Art 2.4. L'assemblée de la noblesse berrichonne est présidée par le Duc de Berry et les nobles participent à la prise de décision par un vote selon leur rang: Seigneur/dame = 1 vote, Baron = 2 votes, Vicomte et marquis = 3 votes, Duc = 5 votes (l'ancien duc anobli marquis conserve son droit de vote de duc).


Chapitre 2 Hérauderie

Article 1er Le Héraut

Art 1.1. Le héraut est un fonctionnaire de sa province qui a pour fonction d'archiver les anoblissements/destitutions/élévation de nobles, les armoiries de déterminer les fiefs et vassalités liées, de blasonner les fiefs octroyés, de veiller au bon déroulement des cérémonies héraldiques (adoubement, destitution, allégeance, levée de ban), de tenir à jour les registres des familles nobles ainsi que tout autre tâche que lui confierait son régnant.

Art 1.2. En cas de guerre de sa province, le héraut doit conserver une position de neutralité. Les Duchés d'Anjou et de Berry dérogent à cette règle en imposant à son héraut de prendre les armes pour servir son Duc.

Art 1.3. Les hérauts se réunissent en collège héraldique siégeant à Cholet où ils tiennent les archives de leur province.

Art 1.4. Le Collège peut se voir attribuer un pouvoir décisionnel en matière héraldique par les régnants d'une ou plusieurs provinces signataires du présent traité. Ce transfert du pouvoir décisionnel peut être annulé par le régnant.

Art 1.5. L'assemblée de la noblesse et le régnant d'une province se concertent pour la nomination du héraut de leur province. Le Héraut peut etre révoqué par le duc et l'assemblée nobiliaire (les deux doivent confirmer révocation).

Le Duché d'Anjou déroge à cette règle: le Duc d'Anjou nomme et destitue le héraut. L'assemblé de la noblesse peut demander au Duc d'Anjou la destitution du héraut. Le Concile des Anciens possède le droit de destituer le héraut.

Art 1.6. Le héraut peut nommer librement un ou plusieurs poursuivants d'arme pour l'assister dans sa charge. il assume la responsabilité des actes commis par ses poursuivants d'arme.


Article 2 Procédure anoblissement

Art 2.1. Le régnant anoblit tout sujet méritant après que l'assemblée de la noblesse de sa province (le concile des anciens pour le Duché d'Anjou) ait confirmé à la majorité simple le choix du régnant qui aura présenté les mérites du candidat à la noblesse. L'ordre d’anoblissement est le suivant: seigneur, baron et vicomte. Un noble peut être élevé au rang supérieur selon la même procédure au plus tôt quatre mois après son anoblissement.

Le Comté d'Artois déroge à cette règle: le Comte d'Artois nomme seul selon son bon vouloir les nobles de sa province.

Art 2.2. La nomination et destitution au rang de seigneur sont laissées à la libre appréciation du régnant.


Article 3 Procédure destitution

Le Duc de Berry destitue un noble dérogeant à son serment vassalique avec l'approbation de l'assemblée de la noblesse par un vote à la majorité des 2/3.

Le Duc d'Anjou destitue un noble dérogeant à son serment vassalique et le Concile des Anciens peut invalider cette décision par un veto.

Le Comte d'Artois destitue seul selon son bon vouloir les nobles de sa province.


Article 4. Fief de retraite

Art 4.1. A la fin de son mandat, le Duc d'Anjou, le Comte d'Artois et le Duc de Berry peuvent se voir décerner un fief de retraite s'ils en font la demande dans le mois suivant la fin de leur mandat. Ils choisissent librement le fief dans les terres octroyables déterminée par le héraut et correspondant au rang de noblesse requis.

Art 4.2. seul un mandat complet permet l'octroi d'un fief de retraite.

Art 4.3.
Dans le Duché d'Anjou, les fiefs de retraite sont octroyés selon l'ordre suivant: 1 mandat = vicomté, 2 mandats = duché
Dans le Comté d'Artois, les fiefs de retraite sont octroyés selon l'ordre suivant: le comte suivant octroie un fief au rang qu'il estime adéquat pour son prédécesseur
Dans le Duché de Berry, les fiefs de retraite sont octroyés selon l'ordre suivant: 1 mandat = baronnie, 2 mandat - vicomté, 3 mandats = duché, 6 mandats = marquisat


Article 5. Régence

Art 5.1. Celui qui est élu par le conseil ducal angevin à la fonction de Duc, porte le titre de Duc d'Anjou pour la durée de son mandat
Art 5.2. Celui qui est élu par le conseil comtal artésien à la fonction de Comte, porte le titre de Comte d'Artois pour la durée de son mandat
Art 5.3. Celui qui est élu par le conseil ducal berrichon à la fonction de Duc, porte le titre de Duc de Berry pour la durée de son mandat

Art 5.4. Celui qui prend le pouvoir par les armes en conformité avec les lois de sa région, porte le titre de régent d'Anjou, Artois ou Berry selon. Le Duché de Berry reconnait au régent les pouvoirs du Duc de Berry pour la durée de son mandat à l'exception du droit d'anoblir et destituer les seigneurs qui doit être confirmé par l'assemblée de la noblesse de sa province .

Art 5.5. Le régent peut se voir octroyé un fief de retraite au rang de seigneur ou baron si son mandat a été d'au moins 20 ou 40 jours. Cette décision appartient au régnant lui succédant suite aux élections directement en fin de mandat du régent.

Art 5.6. En cas de prise du Chateau illégale (comme par exemple par une armée étrangère ou des brigands), le titre de Duc ou comte de la province reste porté par le régnant renversé. Il conserve tout pouvoir héraldique jusqu'à la nomination de son successeur aux élections suivantes ou prise de pouvoir par un régent conformément aux lois de sa province.


Article 6 Cas non prévus

Art 6.1. Tout problème que pourrait rencontrer un héraut et qui ne serait pas prévu par le présent traité sera débattu en collège héraldique et les propositions de solution seront soumises aux Duc d'Anjou, Comte d'Artois et Duc de Berry réunis s'il s'agit d'un problème général et uniquement au régnant concerné s'ils 'agit d'un problème local. Le régnant décide seul de la solution à appliquer au problème local et les régnant décident à l'unanimité pour les problèmes généraux.

Art 6.2. Ces décisions sont ajoutées au présent traités par des addenum successifs.

Art 6.3. Ces décisions à portée générale sont prises par les provinces signataires conformément à leur système d'adoption des traités:
- pour le Duché d'Anjou: vote majoritaire du conseil ducal et ratification par le Duc d'Anjou
- pour le Comté d'Artois: vote majoritaire du conseil comtal et ratification par le Comte d'Artois
- pour le Duché de Berry: vote majoritaire du conseil ducal et ratification par le Duc de Berry


Chapitre 3 Durée du traité, adhésion et retrait

Article 1er Durée du traité
Ce traité est à durée illimitée et entrera en vigueur dès sa ratification par les provinces signataires

Article 2 Adhésions et retraits

Art 2.1. Chaque province ponantaise peut adhérer à ce traité par déclaration unilatérale de son régnant. il sera alors rédigé un addendum au présent traité mentionnant les règles applicables à cette province pour le Chapitre I, article 1 et 2, Chapitre II art 4.3. et 5.

Art 2.2. Toute province extérieure au Ponant peut être admise au présent traité par décision favorable unanime des provinces signataires du présent traité au jour de la demande d'adhésion. Le Chancelier du Ponant sera invité à donner son avis sur la compatibilité de cette adhésion avec les intérêts du Ponant.

Art 2.3. Toute province peut se retirer unilatéralement du présent traité moyennant un préavis de 8 jours.



Fait à Angers ce 03 octobre 1459

Pour le Duché d'Anjou,
Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre
Duchesse d'Anjou


Pour le Comté d'Artois,
Fidos
Comte d'Artois



Après votes à majorité absolue du Conseil Ducal et de l'Assemblée Nobiliaire,
Pour le Duché de Berry,
Alleaume de Niraco, Duc de Berry,






- Voici aussi la déclaration de celle qui m'a nommé, qui n'est autre que la duchesse d'Anjou, celle pour qui vous êtes venu ce jour.



Citation :

"Dans mon verre comme dans mon cœur, l'Anjou apporte le bonheur"

Au fier peuple angevin,
A tous ceux qui liront ou se feront lire,


De nous, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou,

Suite à notre appel à candidature, et après avoir fait notre choix, nommons, par la présente, Leandre de Reikrigen-Penthièvre, au poste d'Héraut d'Anjou.

Fait à Angers, le dixième jour d'octobre de l'an de grâce mil quatre cent cinquante neuf.

Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre
Duchesse d'Anjou.




- Une convocation porte bien son nom, je ne vois aucun intérêt à expliquer la situation géopolitique du duché à la noblesse qui, si l'Anjou est sa préoccupation première, ne peut ignorer les évènements actuels. Mais je vois que vous préférez cracher sur une décision de la duchesse ainsi que sur moi plutôt que de vous renseigner. D'autant que ces annonces n'ont pas été passées sous silence et sont parfaitement visibles.

Au passage, le héraut de "l'imbécile Aurélien", c'était déjà moi. Je vois que je vous ai manqué, et moi aussi je suis ravi de vous voir en si fringante forme.

Maintenant vous pouvez prendre vos responsabilités. Je vous invite à prêter allégeance à la duchesse, une fois que vos pairs déjà présents auront effectué leur devoir. Et si vous avez d'autres questions auxquelles je peux répondre, je serai disponible une fois la cérémonie terminée. C'est un plaisir pour moi que d'éclairer votre bien terne lanterne mais ce n'est ni le lieu, ni le moment.


Il reprit sa respiration, et ajouta finalement, sur un air moqueur :

- Voulez-vous un mouchoir ? Votre nez coule.

Il coulait sans doute autant que lui-même avait pris un air penaud et soumis.



Revenir en haut Aller en bas
dragonet



Masculin Nombre de messages : 2
Localisation : Blaye
Fonction : noble
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   20/10/11, 09:02 pm

Citation :
De Dragonet de castelcerf
Seigneur douaire de Cèvillé
A la Duchesse d'Anjou, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre.

Salutations,

A l'heure où la Guyenne est sur le point de quitter le ponant, lassé de la Trahison de certains,
A l'heure où je pleure mon fils, dont l'épée qui l'a blessé est celle de la couronne,

il est bien des choix qui me paraissent difficile et des allégeances devenues compliquées. Celle d'aujourd'hui ne l'est pas, "feue" mon épouse était très attaché à cette terre, Angers fut "sa" ville, et si je n'ai vécus que 3 mois,j'y ai d'excellent souvenir, notamment de sa capitale, du nid d'aigle, ou de l'université, et c'est là que mes enfants, Neïrin et Diane sont née, Angevin et où ils vivront un jour.

C'est donc en leur nom que je vous prêtre allégeance, conseil, respect et aide, mais c'est en mon nom propre que je vous assure de mon affection sincère et de mon soutien moral, à défaut de physique, étant moi même sur d'autres fronts, faisant payer à mes ennemis le sang de ma chair désormais mêlé à la terre et à l'eau.

Mais ma porte vous est toujours ouverte, prenez soin de vous et de l'Anjou, je ne souhaite pas que mes enfants puissent voir plus tard l'horreur Berrichonne polluée se répandre en Anjou,

courtoisement,

D.C

Revenir en haut Aller en bas
vendettal

avatar

Féminin Nombre de messages : 2481
Localisation : top secret !
Fonction : ça dépend des jours!
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   20/10/11, 11:36 pm

Vendettal est en train de sourire à Joffrey quand Lambertine arrive en trombe... Elle le regarde mettre un genoux à terre et prêter serment dans la foulée. Et ben... c'est du rapide. V le dévisage ainsi quelques minutes, en s'imaginant... heu... non censuré!!!! Elle est ramenée sur terre par son héro qui lui tend 2 lettres.

- Pour les lettres, j'ai juste besoin que vous me fassiez savoir si vous acceptez les allégeances. Je pense que vous pourrez leur répondre après la cérémonie ?

Mouarf en pleine allégeance... bon bon... d'abord Lambertine! Elle sourit à Leandres d'un sourire entendu, pose les 2 courriers sur l'accoudoir du grand fauteuil et s'adresse au Baron.

A vous, Lambertine Verne, Baron de Mortiercrolles,
Moi, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou, ai bien entendu votre serment. Je vous promet en retour protection, justice et subsistance pour la durée de mon règne.


Et comme la dernière fois, Tal s’adonne à une accolade très protocolaire. Elle se rassoit et parcourt rapidement les 2 courriers. Elle se penche alors légèrement vers Leandre.

Oui oui bien sur que j'accepte leurs allégea...


Un hurlement strident recouvre sa voix. Elle entend "personne"... "tomber"... Son sang ne fait qu'un tour! Qui se sent mal??? D'un mouvement vif, elle bondit que ses deux jambes et hèle les domestiques:

Qu'on appelle un médicaste!! Vite!!

Mouvement de panique, elle va pour s'enquerir du "malade" quand elle apercoit Brennus qui s'approche tranquillement en souriant.


Bon ça y est ? Je peux parler cette fois ?

Par Aristote! Cette homme n'a-t-il aucun coeur?? Froncement de sourcils encore plus réprobateur que la dernière fois avant d'écarquiller les yeux à l'apparition de la tête de Salebete entre les jambes de Brennus...

Je suis là moi aussi !

Pourquoi est elle a quatre pattes comme ça? Moment de reflexion intense à la V... Mais bien sur! C'est elle qui a du faire un malaise, ce qui expliquerait qu'elle soit dans cette position. Et ce sourire qu'elle arbore n'est autre qu'un subterfuge pour cacher sa douleur! La pauvre enfant... elle est peut être enceinte... Voilà des jours qu'elle parle de mariage... et puis ce petit bidon discret... ceci expliquerait cela... mais comment réagir? Doit-elle montrer à Salebete qu'elle a tout compris? Après de longues secondes, Vendettal décide de jouer la discrétion.

Et bien Salebete! T'as besoin d'aide? D'un médicaste?

Clin d'oeil appuyé à Salebete pour lui signifier qu'elle l'a découvert, V regarde ensuite Brennus.


Et bien si elle va bien... je dirais honneur aux dames! Il va de soit qu'un gentleman comme vous *toussote* ne peut que céder sa place...


Des lettres affluent. V détourne le regard vers le héro en pinçant du bec avant de se concentrer de nouveau sur Brennus et Sassa. Mais voilà que des chuchottements la dérangent. Elle regarde encore Leandre. Il est en discution avec... avec... heu... un malappris.

Regard aiguisé.


Et bien messieurs! Un peu de respect pour les allégeances!


Revenir en haut Aller en bas
salebete
Duc(hesse)
Duc(hesse)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2443
Fonction : Duchesse de Challain
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   21/10/11, 01:56 am

Salebete n'avait comprit pas pourquoi la duchesse venait d'appeler un médicastre... mais eut quand même l'agréable surprise d'avoir été choisie afin de faire ses allégeances la première.
Elle ne mit pas longtemps afin de dégager sa tête presque coincée entre les jambes de son aimé et encore moins longtemps pour se redresser fièrement, s'avancer un peu plus de la duchesse qui s'adressait à elle, s'inquiétant pour sa santé.



Ah ben oui je vais très bien et non merci pas besoin d'un médicaste en fait...


Petit moment de silence et de doute mélangés. Pourquoi V se montrait-elle si compatissante...N'ayant pas trouvé la réponse, elle se dit qu'après tout il valait peut-être mieux ne pas la contrarier et passer rapidement au principal.

Sassa mit immédiatement le genou à terre, prit une grande inspiration et dit à voix haute.


Nous, Salebete de Kreneg-Montfort, vous reconnaissons, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou par la grâce des urnes, comme suzeraine et vous jurons respect (obsequium), aide (auxilium) et conseil (consilium) et ce jusqu'à la fin de votre règne.

Elle prit sa respiration puis enchaîna.

Tiens justement, mon premier conseil sera... puisque tu propose la venue d'un médicastre, autant en profiter pour maîtriser et faire interner à l'asile de 19, ce malotru de "duc" qui en débarquant comme il l'a fait, a lancer un parfum de scandale en prenant à partie notre nouvel Héraut et en tenant des propos incohérents en plein milieu de cette cérémonie qui avait si bien débuté...

Sagement elle attendit la réponse de la duchesse.











Revenir en haut Aller en bas
Marquise
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2183
Localisation : La Flêche
Fonction : inutile pour le moment
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   21/10/11, 12:49 pm

Marquise tentait de papoter avec Clelia, mais le calme du début de la cérémonie avait vite disparu. Entre Brennus et Sassa qui faisaient les gamins, Lamb qui passe devant elle sans la voir, et Phil qui... Phil ?!?

La baronne n'en revenait pas de le voir là, et elle resta regarder la scène un assez long moment avant de vraiment réaliser. Plus proche de la Duchesse que du héraut, Marquise n'avait pas très bien entendu ce que se disaient Phil et Léandre, mais comprit parfaitement la question de Salebete, à qui elle se permit de répondre.

Rrrooo voyons ! On ne va pas enfermer Philo ! C'est quoi cette idée ?

Mais Marquise ne prêtait déjà plus attention à Salebete et se dirigeait vers Phil et Léandre.

Bonjour Phil ! Quel plaisir de te voir ! Comment vas-tu ? Et comment va Paq ? Ça fait longtemps !


Marquise, Baronne de Durtal
Revenir en haut Aller en bas
philipaurus

avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : Sous un olivier entre Lectoure et Boticella
Fonction : Ne rien faire, tout faire faire et ne rien laisser faire
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   21/10/11, 01:05 pm

phil sourit et saisi les mains de Marquise,

Ainsi comme il y 6 ans a mon arrivée à la fleche c'est toi qui m'accueillit.
Be... on va tres bien, je n'ai rien perdu, peut gagner, sauf en rides et connaissance.

Ca me fait drôlement paisir de te voir. Toi tu est resté comme toujours, un peu comme le prix des allumes-machin d'où jaillisse la flamme.
Que la vie a changée toutefois. Je vais revenir bientôt en Anjou pour te saluer plus longuement, c'est chaque fois un voyage émouvant.

Le monde peut bien s'écrouler mais ici tout ici eternel c'est un charme séduisant.





Revenir en haut Aller en bas
Marquise
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2183
Localisation : La Flêche
Fonction : inutile pour le moment
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   21/10/11, 01:45 pm

Marquise sourit aux si gentils mots de Phil. Elle était émue.

Et je serai toujours ravie de t'accueillir.

La baronne lui fit la bise.

Tu embrasseras Paq pour moi d'accord ? Et tu l'emmèneras avec toi la prochaine fois !


Marquise, Baronne de Durtal
Revenir en haut Aller en bas
Marquise
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2183
Localisation : La Flêche
Fonction : inutile pour le moment
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   26/10/11, 08:38 am

Plus personne ne bougeait. Un sort se serait-il abattu sur l'assemblée entière, n'épargnant que Marquise et Phil ? A moins qu'ils ne soient tous trop émus pour émettre le moindre son.

Dans un sourire entendu, la baronne lâcha les mains de son ami. Puis, elle s'adressa à l'assemblée en général, et à la Duchesse en particulier. Elle arborait un sourire amusé.


On peut continuer vous savez. Je voudrais prêter allégeance moi aussi.


Marquise, Baronne de Durtal
Revenir en haut Aller en bas
Clelia

avatar

Féminin Nombre de messages : 1486
Localisation : Craon
Fonction : conseillère municipale
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   26/10/11, 08:52 am

Un grand sourire à Marquise qui s'impatiente un peu. Ne voulant pas interrompre ses retrouvailles avec elle ne sait pas très bien qui, elle se contente de lui glisser à l'oreille.

Bon, moi, j'ai fini, j'ai donné le papier... Bon courage pour l'attente et oui, ça va.. mais ça ira encore mieux quand les élections seront passées.. Bonne allégeance madame la Baronne!

Et elle sortit de la pièce sans demander son reste.


...En deuil de Lisa-Marie de Penthièvre
Revenir en haut Aller en bas
Marquise
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2183
Localisation : La Flêche
Fonction : inutile pour le moment
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   26/10/11, 07:33 pm

Marquise vit Clelia s'approcher d'elle et tendit l'oreille pour l'entendre... Ce qu'elle regretta aussitôt : comment ça elle avait fini ? Et elle lui disait bon courage pour l'attente ! Ah bah d'accord. Bon, elle avait son lot de soucis aussi la super CaC, donc oui, vivement les élections. Mais quand même... Et voilà qu'elle lui servait du "madame la baronne". Lâcheuse !


Marquise, Baronne de Durtal
Revenir en haut Aller en bas
vendettal

avatar

Féminin Nombre de messages : 2481
Localisation : top secret !
Fonction : ça dépend des jours!
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   26/10/11, 11:52 pm

Un genoux à terre, Salebete prête allégeance. Vendettal la regarde droit dans les yeux.

Nous, Salebete de Kreneg-Montfort, vous reconnaissons, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou par la grâce des urnes, comme suzeraine et vous jurons respect (obsequium), aide (auxilium) et conseil (consilium) et ce jusqu'à la fin de votre règne.

Tiens justement, mon premier conseil sera... puisque tu propose la venue d'un médicastre, autant en profiter pour maîtriser et faire interner à l'asile de 19, ce malotru de "duc" qui en débarquant comme il l'a fait, a lancer un parfum de scandale en prenant à partie notre nouvel Héraut et en tenant des propos incohérents en plein milieu de cette cérémonie qui avait si bien débuté...


Froncement de sourcils, V se retourne de nouveau vers le perturbateur aux droles de manières. C'est qu'il a quand même salué le courrier de sa tante! Malgré sa vue fine pour reconnaitre le sceau de celle-ci de loin, il présente sans aucun doute des troubles de la reconnaissance... Pensez! Une courrier scellé et une femme d'âge mure... c'pas vraiment pareil! Moment de reflexion intense à la V... Salebete a p'tet raison! Ce pauvre homme a besoin de soin... Sassa veut pas de médicastre?... qu'à cela ne tienne, Tal vient de lui trouver un autre patient! Et alors que V est en réunion avec elle même, Marquise la dérange.

On peut continuer vous savez. Je voudrais prêter allégeance moi aussi.

Regard qui revient sur terre, Vendettal passe la main dans ses cheveux.

ohhh, merci de nous permettre de continuer Marquise!

Retour à Salebete qui doit avoir le genoux en compote... grimace.

A vous, Salebete de Kreneg-Montfort,
Moi, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou, ai bien entendu votre serment. Je vous promet en retour protection, justice et subsistance pour la durée de mon règne.


Puis plus bas:

Je crois que tu as raison... on va remédier à cela!

Sourire malicieux. Elle se lève ensuite et lui bave dessus en gage de baiser vassalique.


Revenir en haut Aller en bas
Clelia

avatar

Féminin Nombre de messages : 1486
Localisation : Craon
Fonction : conseillère municipale
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   27/10/11, 07:40 am

Oui, c'était une lâcheuse. Certes. Mais elle en avait vu assez. Un petit sourire fut lancé à Marquise avant de quitter la salle.

Comme il n'y avait pas eu de héraut réactif en Anjou depuis quelques temps, elle avait contacté directement sa Grasce Ingeburge qui malgré la guerre et ce qui pouvait opposer l'Anjou à la Couronne de France, avait répondu sans attendre à sa sollicitation. Mieux, elle avait même donné à sa mère les derniers sacrements... parce qu'on manquait aussi d'hommes d'église en Anjou.

C'est à elle qu'avait été donné le testament de Fifounijoli ainsi que les documents nécessaires à la succession. Mais il fallait attendre pour que les choses soient entérinées, attendre que le corps de sa mère soit véritablement enterré, à tout jamais. ["Eradication" IG]

Alors seulement, elle aurait une entrevue avec la Maréchale de France, qui ne manquerait pas de lui poser des questions sur les allégeances en Anjou et sur l'hérauderie. Rester évasive autant que faire se peut sur le papier, c'était facile. Avoir la même attitude devant ladite Ingeburge, cela allait davantage relever du défi. Mais il fallait en passer par là, au moins pour récupérer une copie du testament.

Voilà pourquoi, il était préférable qu'elle s'en aille au plus tôt de cette salle et qu'elle ne voit pas son amie Marquise, ni d'autres personnes, rendre leurs hommages à la Duchesse. Elle en avait déjà vu assez.


...En deuil de Lisa-Marie de Penthièvre
Revenir en haut Aller en bas
charles de valorl

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Localisation : Guyenne
Fonction : Noble
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   27/10/11, 11:16 pm

venant d'apprendre la nouvelle, le comte de Gravelines accouru
en retard il se précipita aux pieds de la duchesse et dit


Noble dame duchesse Vendettal d'Anjou, nous Charles de Valois-Orléans, par devant vous seigneur de Challonges faisons promesse d'obéissance, d'assistance matérielle et de conseil. Puisse-t-il en être ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
vendettal

avatar

Féminin Nombre de messages : 2481
Localisation : top secret !
Fonction : ça dépend des jours!
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   28/10/11, 12:17 am

Même pas le temps de souffler qu'un homme se jette à ses pieds! V sourit alors bêtement en fixant l'homme. Bon d'accord, elle est jeune, belle, intelligente et duduche m'enfin quand même! Elle vérifie que sa robe couvre bien ses jambes jusqu'à ses pieds pendant que l'homme prête allégeance. Elle relève ensuite la tête lorsque tout est vérifié. Regard qui se pose sur l'homme.
Seigneur de Challonges... serait-ce le fils d'urbs? Tal dévisage l'homme de la tête aux pieds. Par Aristote! Qu'il est vieux!

Petit toussotement.


A vous, Charles de Valois-Orléans, seigneur de Challonges,
Moi, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou, ai bien entendu votre serment. Je vous promet protection, justice et subsistance en retour pour la durée de mon règne.


Sourire crispé, elle hésite pour l'accolade.


Revenir en haut Aller en bas
mckagan
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 1790
Localisation : Angers
Fonction : Ambassadrice et Consul
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   28/10/11, 02:17 pm

Mck se faufila discrètement jusqu'à sa Duchesse. Elle mit genoux à terre, et lui donna une petite sacoche emplie des terres de Chalonnes et d'un petit cailloux porte bonheur.

Ma Duchesse, je suis devant toi pour te prester allégeance. Tu le sais, je te soutien et te soutiendrais toujours. Ainsi Nous, Marire Mckagan de Montfort Balmy, vous reconnaissons, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou par la grâce des urnes, comme suzeraine et vous jurons respect (obsequium), aide (auxilium) et conseil (consilium) et ce jusqu'à la fin de votre règne et après même si tu le veux.

Petit clin d'oeil, et sourire amical.




Soutien inconditionnel de 197856 de Penthièvre
Revenir en haut Aller en bas
Marquise
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2183
Localisation : La Flêche
Fonction : inutile pour le moment
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   28/10/11, 06:16 pm

A peine la Duchesse eut-elle accepté l'allégeance de Sassa, qu'un homme se précipita pour prêter allégeance à son tour. Et puis ce fut McK. Marquise fronça un sourcil, et jeta un coup d’œil à Brennus. Il semblait si presser au début, la baronne voulait bien lui laisser la priorité, mais s'il se laissait dépasser... S'il ne se décidait pas, elle ne l'attendrait plus, il n'y avait pas de raison !


Marquise, Baronne de Durtal
Revenir en haut Aller en bas
Brennus_des_Sénons
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1012
Localisation : Liré
Fonction : Etre le con d'un boulet, tout un mode de vie...
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   28/10/11, 09:43 pm

Brennus etait un peu colère, la Duchesse avait osé le faire attendre, alors il resta là à faire de même.
Pas de raison qu'il soit le seul aprés tout.
Son plan ne fonctionna pas à merveille puisqu'il se fit doubler a deux reprises, il décida donc de faire son allégence pour se retirer.Il avança un peu plus et s'adressa à V.

Nous, Brennus de Reikrigen Seigneur de Liré, prêtons en ce jour serment d'allégence à vous, Vendettal, Duchesse d'Anjou, et vous jurons Obsequium, Consilium, Auxilium, molluscum et pendulum.
Tapant du bout de son pied, il attendit sa réponse en fixant la duchesse.


Revenir en haut Aller en bas
vendettal

avatar

Féminin Nombre de messages : 2481
Localisation : top secret !
Fonction : ça dépend des jours!
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   28/10/11, 11:13 pm

Yeahhhh! L'accolade est passée aux oubliettes par l'arrivée de Mck. V sourit. Elle prend le sac et écoute l'allégeance.
Petit sourire les yeux plein de sincérité.


Mck... je ne doute pas de ton soutien et je te remercie d'être toujours là pour moi. Je te remercie aussi pour le petit sac.

Respiration et ton plus solennel.

Aussi, je vous promet à vous, Mckagan de Montfort Balmy, protection, justice et subsistance pour la durée de mon règne et même après...

Sourire tendre et bavouse vassalique sonore interrompue par... Brennus! Encore?!! Vendettal le regarde attentivement. C'est qu'il n'a pas l'air dans son assiette le Brennus... il a le visage tout crispé et les pieds qui tremblent... V s'approche un peu et le dévisage sans un mot. Non... si??? Brennus serait il intimidé??? Stressé??? de lui prêter allégeance?... Petit sourire en coin à cette pensée.

Tal le regarde toujours et fait même durer un peu plus le plaisir en ménageant ce merveilleux silence... pendant une demi heure... rhooo je déconne! Bon... au bout de 3 minutes Laughing , elle ouvre enfin la bouche.

A vous, Brennus de Reikrigen, Seigneur de Liré,
Moi, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou, ai bien entendu votre serment quelque peu... original dirons nous... surtout le molluscum et le pendulum. Il va de soit que je veillerai personnellement à ce que vous le respectiez...


Sourire malicieux.

Je vous promet en retour protection, justice et subsistance pour la durée de mon règne.

Beuh... Tal panique d'un coup... Le baiser??... Oula non! L'accolade? Mouarf... Et si on attendait un peu, quelqu'un va bien arriver en trombe... comme Mck juste avant. V saisit alors une verre posé à coté d'elle et le boit lentement, l'air de rien...en tentant de faire diversion pour gagner du temps

Fait soif dites donc!


Revenir en haut Aller en bas
Marquise
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2183
Localisation : La Flêche
Fonction : inutile pour le moment
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   29/10/11, 08:13 am

Un regard à droite. Un regard à gauche. Personne. Elle allait pouvoir traverser la salle, il ne semblait plus y avoir de risque de se faire renverser par quelqu'un d'un peu trop pressé. Et Brennus semblait avoir fini.

C'était donc à son tour. S'approchant de la Duchesse, Marquise chercha son regard, comme l'autorisation de commencer. Elle avait beau être noble depuis un petit moment maintenant, elle n'aimait pas trop ces cérémonies et ne savait jamais très bien comment s'y comporter.

Genou à terre, concentration, sourire, inspiration. Pas de latin, elle n'y connaissait rien.


Chère Duchesse, c'est avec plaisir que je me présente, ce jour, pour te prête allégeance. Je promets de toujours être fidèle à l'Anjou, de te respecter en tant que suzeraine de notre Duché, de t'aider et de conseiller du mieux que je le pourrai.


Marquise, Baronne de Durtal
Revenir en haut Aller en bas
vendettal

avatar

Féminin Nombre de messages : 2481
Localisation : top secret !
Fonction : ça dépend des jours!
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   02/11/11, 10:46 pm

Marquise s'avance et prête serment genou à terre. Ouf... personne n'a rien remarqué et le coup du verre a porté ses fruits. Sourire.

Et bien c'est avec plaisir Marquise que j'accepte ton allégeance et te promet en retour protection, justice et subsistance pour la durée de mon règne.

V se lève doucement et procède à l'accolade vassalique.


Revenir en haut Aller en bas
Leandre

avatar

Masculin Nombre de messages : 245
Localisation : Saumur
Fonction : Diverses et variées
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   04/11/11, 01:15 pm

Et pour clore, puisque le duc de Lude n'avait rien trouvé à répondre au jeune héraut, ce dernier tendit les dernières allégeances reçues par missive à la duchesse.


Citation :
Par la grâce d'Aristote,
Nous, Lucasd de Kervanech

Par la présente, nous reconnaissons comme suzeraine vous, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou par la grâce des urnes.

Nous, Lucasd de Kervanech, maintenant reçus comme votre vassal à vous, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou, notre suzeraine, nous vous jurons fidélité.

Que nous vous devons désormais respect (obsequium), aide (auxilium) et conseil (consilium),

Que si un conflit venait vous opposer vous, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, Duchesse d'Anjou, notre suzeraine, à un tiers du Royaume François, n'ayant aucun traité d'amitié nous liant, nous jurons que nous prendrions cause pour vous.

Que si un conflit venait vous opposer vous, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, notre suzeraine, à un tiers du Royaume François, autre que Sa Majestée, Nebisa de Malemort Armantia de France, Reine du Royaume de France, notre souveraine, nous jurons que nous prendrions cause pour vous.

Que nous ne puissions enfreindre la page de ce serment, ou aller à son encontre. Si cependant nous osions le tenter, que nous sachions que nous encourrions l'indignation d'Aristote tout-puissant.

Pour que l'autorité de notre serment obtienne une vigueur plus ferme dans les temps à venir, nous avons décidé de la confirmer par notre main et de la signer par l'impression de notre sceau.

Espérons que vous ferez prospérer ce Comté si cher à nos yeux, et le conduirez sur les routes de la grandeur qui est sienne.


Lucasd de Kervanech, Seigneur de Thouarcé, de Tournay et de la Fosse de Tigné, a écrit et ratifié, en ce 12 octobre de l'an de Grâce 1459 en le Castel de Pau
Au nom d'Aristote, heureusement. Amen.







Citation :
Par la Grâce d’Aristote,

Nous, Shallimar, humble baronne de Malicorne,

à vous Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre élue à la tête de l’Anjou par la grâce des urnes.

Faisons savoir que, de tout temps, nous avons toujours reconnus aux souverains d’Anjou légitimement élus par le peuple angevin et reconnus par le Roy de France dont il est le vassal, l’autorité qui leur est due.

Qu’ainsi, respectant ce serment, nous nous sommes toujours acquittée de nos devoirs d’obsequium, d’auxilium et de consilium que la détention de notre fief de Malicorne nous imposait.

Que nous n’avons jamais souhaité enfreindre un tel serment ou bien, allant à son encontre, accepterions-nous de subir le châtiment de ce choix arrogant défiant l’équilibre du pouvoir installé ici-bas par le Très Haut.

Ainsi, si un conflit venait à vous opposer, Vendettal Charnée-Chandos de Penthièvre, élue pour diriger l’Anjou, à un tiers nous prendrions fait et cause pour vous, si telle autorité vous en était déléguée par la Reyne Nebisa de Malemort Armantia. Cependant, l’ordre naturel des choses ne devant être bouleversé, le supérieur restant le suzerain de l’inférieur, son vassal ; nous ne saurions prendre d’autre parti que celui de sa Majesté dans un conflit la concernant.

Pour que l'autorité de notre déclaration obtienne la fermeté qu’elle mérite, nous avons décidé de la confirmer par notre main et de la signer par l'impression de notre sceau.

nous Shalllimar, humble Baronne de Malicorne, a écrit et ratifié,

Date en l'enceinte du donjon de Tarbes, le Vingt octobre de l'An Mil Quatre Cent Cinquante Neuf

Qu'il en soit ainsi et heureusement. Amen.

Revenir en haut Aller en bas
vendettal

avatar

Féminin Nombre de messages : 2481
Localisation : top secret !
Fonction : ça dépend des jours!
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   04/11/11, 01:27 pm

Vendettal prend les courriers et les lit attentivement, laissant échapper des hum... à répétition. Long soupire avant de se tourner vers Léandre.

Et bien... ce n'est que torchon! Je ne vois aucune allégeance dans ces manuscrits. Destituez moi ces 2 traitres Mon héro! Ils ne sont plus dignes de posseder des terres en Anjou. Toute façon voilà bien longtemps qu'ils en sont partis.
Quant au premier, il a été voté sa destitution bien avant ce courrier.


Petit sourire à Léandres avant de se retourner vers la salle.

Bien... personne d'autre? C'est le moment ou jamais. Donc celui qui a quelques choses à dire c'est maintenant ou qu'il se taise à jamais!


Revenir en haut Aller en bas
Marquise
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2183
Localisation : La Flêche
Fonction : inutile pour le moment
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   04/11/11, 01:36 pm

Marquise venait de se relever et n'était pas bien loin quand la Duchesse parla de destitution. Surprise et curieuse, la baronne demanda : Qui donc ?


Marquise, Baronne de Durtal
Revenir en haut Aller en bas
vendettal

avatar

Féminin Nombre de messages : 2481
Localisation : top secret !
Fonction : ça dépend des jours!
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   04/11/11, 02:58 pm

Sourire à Marquise.

L'ancien régnant du Bearn, Marquise, qui a envoyé des troupes pour tuer des angevins... Et la très controversée Baronne de Malicorne, et nouvelle comtesse du Bearn, qui a maintes fois échappée à la destitution et qui, par son courrier, nous fait aveux de non allégeance.

Pincement de bec et nouveau soupire.


Revenir en haut Aller en bas
Marquise
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 2183
Localisation : La Flêche
Fonction : inutile pour le moment
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   04/11/11, 03:52 pm

L'ancien régnant du Béarn... Elle ne savait pas qui c'était, et pourtant, elle se renseignait parfois sur ce Comté en particulier.
Qui a envoyé des troupes pour tuer des angevins... Vraiment, elle ne voyait pas : il devenait urgent qu'elle fasse ce travail de recherche pour combler cette année et demi passée loin de la vie politique...
Et la très controversée Baronne de Malicorne Ce nom lui disait quelque chose en revanche...
Et nouvelle comtesse du Bearn Shallimar ????
Qui a maintes fois échappée à la destitution Ah bon ????
Et qui, par son courrier, nous fait aveux de non allégeance.

Marquise restait sans voix, les yeux de plus en plus écarquillés. C'était vrai que Shallimar était royaliste, elle le savait - c'était pendant "l'occupation" qu'elles s'étaient rencontrées - mais...


Shallimar ne fera jamais rien contre l'Anjou.

Ultime plaidoirie pour l'amie qui lui manquait tant.


Marquise, Baronne de Durtal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allégeances à la duchesse Vendettal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allégeances à la duchesse Vendettal
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Archiduché d'Anjou :: Institutions :: Salle de Réception :: Salle du Trône-
Sauter vers: